une architecture exceptionnelle au pied des alpes, dans un environnement de jardin thématique, source et bassins vivants. Confort ***

suivez le guide...
Rhône-Alpes, Isère St Jean de Moirans
sentier jardin
le plan
.

chemin de la source... elle vient on ne sait d'où, depuis on ne sait quand...

la petite porte en face du bassin ouvre sur le jardin,
de là est venue cette idée
d'en faire un lieu de visite, pour les promeneurs du dimanche et.. vous aussi..
entrez s'il vous plait, suivez le guide !
le jardin de la source
Nous sommes ici au pied de la rocaille, ici il n'y avait là que des friches. >



Sous le grand magnolia grandiflora, qui embaume les étés,

voici le tapis de fraises des bois


l'escalier de rondins, qui a résisté aux décennies..

le bassin cascade, le premier construit,
helichrysum, heuchera, armeria..



le cyprès d'Italie, cupressus sempervirens, crève le ciel

la rocaille "méditerranée", avec ses vedettes...

citronnier, tamaris, et ce cactus opuntia, installé en pleine terre.
En quelques mois le nombre de raquettes à doublé,
contraste frappant entre les jeunes épines et les anciennes.
Les fleurs surgissent, et  les fruits !

Le citronnier trône en pleine terre depuis 30 ans,
ses épines redoutables doivent le protéger des froids rigoureux,
une floraison embaumante au printemps, des fruits à l'automne!

au fil du temps...

nous voici au bout de l'allée rocaille..


entre les cyprès et le tamaris, au dessus du carré des simples,
surgit la face vaisseau du gîte..
le carré des simples su jardin de la source
juste au dessus, le grand bassin,
la serve qui servait de réserve d'eau pour la ferme.

le bassin carré était lui la fosse à purin de l'écurie.

voici le carré des simples, les herbes sacrées de la St Jean
les herbes sacrées de la st jean, jardin de la source
la serre des semis derrière sa parure de clématites
est
transformée en séchage de plantes..
oh, juste pour le plaisir !

passons sous la voûte des sapins de Noël qui ont bien grandis.
Dans ce sous-bois minuscule des tapis de géraniums vivaces,
au printemps les muguets,
un grand laurier sauce, un plaqueminier...

et nous débouchons dans la lumière de la mare

belle histoire que celle du "bassin en cœur".
Au début du siècle, le dernier, me racontait notre vieille voisine,
les jeunes filles de la ferme venaient ici s'asseoir
devant un bassin en forme de cœur pour regarder l'eau.
il était devenu fosse à grabats...
 un jour je pris mon courage et recreusé, reformé, bétonné...>

il est la mare, refuge des grenouilles et de la carpe koï.
Des années de patience pour acclimater les nénuphars !


le gîte par sa face ouest domine la mare.

nous contournons "la mare en cœur",
l'espace est  envahi d'euphorbe et
un top: Euphorbia segetalis (euphorbe des moissons),

nous voici dans le "jardin privatif " du gîte...

.


après le coin des framboisiers, le verger dans son habit de printemps

le potager avait perdu la splendeur qui arrêtait  les promeneurs du dimanche,
elle est retrouvée, avec aromatiques et  légumes rares..

reconstruction des parcelles aromatiques et nouvelles plantations




et les soirs d'été le spectacle de l'éclosion des onagres.

vous revenez.... quand vous voulez.

visitez le gîte > suivez le guide !

en savoir plus...

vous aimez , dites le !
ce site >

cette page >

 ..

accueil Gîte la Source

fermer cette page

 

   2007 2 juillet