Gîte et Jardin de La Source

cœur de Chartreuse
une richesse naturelle, humaine et patrimoniale unique.
survolez l
es photos !
 

rand'auto

NO   1 jour mini  110km env.   1140m  333    3333OT   3334 OT

cliquer sur les images pour les agrandir.

Caves de La Liqueur Grande Chartreuse Gorges de Crossey Voie Sarde Notre Dame du Château Le Pas du Frou St Pierre d'Entremont Le Cirque de St Même Musée de la Correrie du Monastère Monastère de La Grande Chartreuse Centre d'Art Sacré de St Hugues St Pierre de Chartreuse Pont St Bruno

cliquez sur les images pour les agrandir !

la Chartreuse c’est la nature restée intacte à deux pas de la ville.
la Chartreuse c’est une histoire d’hommes, forgée par la montagne.
la Chartreuse c’est un élixir, une liqueur, des saveurs de longue vie.
la Chartreuse c’est des milliers de kilomètres de sentiers découvertes. 
la Chartreuse c’est un terrain immense pour les amateurs d’espaces sauvages.

avant de démarrer voyez le diapo'son  coeur de Chartreuse

Circuit. > cliquer sur les chiffres pour en savoir plus.
Voiron est une des 3 villes portes du Parc Naturel de Chartreuse.
Les "gorges de Crossey" en sont le sésame.
1
A leur extrémité, on entre dans une plaine établie aux pieds de la Chartreuse.
Étang de pêche, à gauche, à l'entrée de St Joseph de Rivière,

centre village à droite, au bout du Chemin des Morards, la grotte réplique de Lourdes
2
Avant St Laurent du Pont,

à droite, Mémorial aux victimes de la tragédie de la "discothèque 5-7".
3
à gauche, la tourbière de l'Herretang.4
St Laurent du Pont est la principale porte du massif de Chartreuse.
à l'entrée le bâtiment imposant de l'ancienne distillerie Bonal.
5
La ville est imprégnée de l'empreinte des Chartreux 6
En surplomb de la ville la Chapelle ND du Château, château disparu.
La route s'engage dans la "route du désert de la Grande-Chartreuse". 
7
Au début des gorges du Guiers mort, les ruines de la "Fourvoirie":
à droite la distillerie, à gauche les forges.
Le "pont St Bruno"
marque la véritable entrée dans le désert.
En contrebas l'ancien Pont Peirant, accessible par un sentier.
Le "Pic de l'Oeillette" monte une garde curieuse dans un rétrécissement des gorges,
et propose un sentier de découvertes thématique.
Une série de tunnels annonce le domaine du Monastère.

Prendre à gauche vers "La Correrie"
Musée de la Grande Chartreuse.8
La route étant interdite à la circulation, balade pédestre, vers le Monastère .9
dans la zone de silence du Désert de Chartreuse.
Dépasser le Monastère par le chemin vers le nord, prendre de la hauteur pour la vue
.
Plusieurs sentiers de randonnées permettent de découvrir l'environnement de vie
des Chartreux: prairie de Chartroussette, les haberts... voir
fichesrandos
Le circuit continue en retrouvant la route du désert.
La "porte de l'enclos" était la porte fortin amont, ici ne passaient ni femmes
ni hommes armés.
, une statue évoque les liens qui unissent le monastère et les habitants.
en contrebas à droite l'ancien pont du Martinet.
10
La route s'ouvre sur les espaces de St Pierre de Chartreuse.11
La grande place du village est le centre des animations estivales.
Détour incontournable à St Hugues et son église Musée d'Art Sacré Contemporain.
12 
Direction Col du Cucheron, un des trois cols de Chartreuse, petit col de... 1140m.13
St Pierre d'Entremont, face Isère et face Savoie, deux conseils municipaux ! 14
voir la belle façade de la "chapelle des 10000 martyrs"
, la "Tour de l'Infernet"
et l'incontournable site
du "Cirque de St Même". 15   fichesrandos
Les "gorges du Guiers vif" rejoignent la vallée avec de grands moments nature.16
le "Pas du Frou" en est l'apothéose, il faut en goûter le belvédère .
A Berland un détour conduit à St Christophe la Grotte et "la Voie sarde".17
Retour par St Laurent du Pont., pour terminer le circuit à Voiron,
l'église St Bruno
et les caves distilleries de la liqueur Chartreuse.18

à savoir   > cliquer sur retour au circuit  pour retour au circuit
1 • les Gorges de Crossey, taillées dans le calcaire jurassique sont de magnifiques falaises
appréciées par les grimpeurs d'une école d'escalade.
Une trace d'occupation gauloise a été retrouvée dans une grande grotte.
Elles sont un des lieux supposés de passage d'Hannibal et ses éléphants.
Elles étaient traversées par le Tram Voiron-St Béron, il en reste des amorces de tunnels.
Elles sont le lieu d’hivernage d'une des plus grandes chauves-souris françaises. retour au circuit
2 •
La grotte de Saint Joseph de Rivière , réplique de celle de Lourdes, construite en 1880,
par l’Abbé Buissière pour remercier la Vierge d’avoir permis la guérison de sa sœur.

3 • Au cours de la nuit de la Toussaint 1970, un dancing, le 5-7, prend feu, 
sorties de secours bloquées, tourniquet qui empêchait les mauvais payeurs de rentrer...
146 jeunes, âgés de 14 à 25 ans, ont péri dans le brasier.
Les tourniquets ayant empêché la bonne évacuation des lieux ont été conservés
à côté du mémorial dédié aux morts de ce drame. retour au circuit

4 • La tourbe, terreau noir, traditionnellement utilisée comme combustible,
résulte de la décomposition et de la fossilisation des végétaux émergés.

La tourbière de l'Herretang est aujourd'hui zone protég
ée, ouverte à la visite,
elle regorge de plantes rares et protège une faune riche.
Longueur du sentier, 3,2 km, prévoir deux heures.retour au circuit
5 • Apéritif Bonal, à base de moûts de raisins, de quinquina et de gentiane des montagnes
de la Grande Chartreuse, créé en 1865 par un chartreux moine médecin, le frère Raphaël,
de son vrai nom Hippolyte Bonal.
On ne produit plus l’apéritif ici, mais la fabrication continue en Savoie,
et la célèbre bouteille se retrouve sur les rayons des commerces de la région.retour au circuit
6 • D'origine romaine et peut-être même préhistorique, St-Laurent-du-Pont a été
au Moyen Age le siège d'un puissant mandement, et son château-fort constituait
un poste avancé dans la lutte que les comtes de
Savoie menaient contre les Dauphins.
En 1084, l'implantation du monastère des Pères Chartreux, oriente le développement
de St Laurent du Pont, vers des industries plurielles; scieries, filatures, métallurgie,
cimenterie, distillerie.. et aujourd'hui tourisme.
1737, le monastère de la Grande-Chartreuse, produit l'élixir dans sa pharmacie
et commence à en faire commerce. En 1764 la chartreuse verte, élaborée à partir
de la recette originale, est commercialisée sous le nom de liqueur de santé.
1860, une distillerie est bâtie à Fourvoirie, au bas des gorges conduisant au monastère.
1935, un glissement de terrain détruit la distillerie de Fourvoirie.
La production est alors transférée à Voiron.
De l'ancienne distillerie il ne reste, en bordure de la route, que le bâtiment ruiné des alambics, des caves voûtées d'arêtes et à piliers carrés, la cheminée de la chaufferie,
les bûchers et magasins près de l’entrée.
Une association s'est donné pour but de préserver et valoriser le site de Fourvoirie.
La chapelle
N.D du Château, a été reconstruite en 1852, par les moines chartreux
sur l'emplacement du donjon et du vieux château disparu.
Sur la colline d'en face le bâtiment imposant de l'
Hôpital St Bruno, fondé en 1890,
suivant la tradition de la "maison de charité" et des soins dispensés jadis par les Chartreux.
retour au circuit
7 • La route du désert encaissée dans une gorge profonde, au creux de laquelle rugit
le Guiers impétueux, est d'une beauté et d'une grandeur, sans égales.

Le Guiers Mort est un torrent de montagne qui coule depuis les sommets de Chartreuse.
L'ancienne route longeait ce cours d'eau, on aperçoit ses restes surplombée de rochers taillés, qui ont conduit à creuser un tunnel pour en permettre l'élargissement et la sécurisation.
Le nom "fourvoirie = forata via" rappelle les travaux des chartreux au 16è pour créer la route.
Le barrage dont on voit la chute, alimentait les aciéries crées par les Chartreux.
Deux ponts construits au 16ème siècle, reliant Saint-Laurent-du-Pont au monastère,
traversant les gorges du Guiers Mort, sont classés Monuments Historiques.
L'"étroit", entrée du désert, marquait avec la "porte de l'enclos" coté amont, la limite
du domaine privilégié des Chartreux. Seuls les hommes, et désarmés, pouvaient la franchir.
L'actuel
Pont St Bruno avec son arche de 42m est l'ouvrage d'art le plus important.
En contrebas en amont, l'ancien Pont Peirant, dominant les marmites de géant du lit du torrent.
Il livrait jadis passage au chemin des Chartreux.
Le sentier thématique du
pic de l'oeillette, une dizaine de panneaux, permet de découvrir l’héritage laissé par les Chartreux pour utiliser les ressources environnantes.retour au circuit
8 • Le monastère ne se visitant pas Les Chartreux ont aménagé la Correrie pour accueillir
les promeneurs et les pèlerins attirés par la notoriété de la Grande Chartreuse.
Dans ce musée de la Grande Chartreuse, tout a été pensé pour permettre au visiteur de participer au mystère de ces lieux, imprégnés de la prière séculaire des moines :
les murs eux-mêmes, dont certains remontent au XIème siècle, les montages audiovisuels,
les photos, les maquettes, le chant des moines.
Il faut compter une heure environ pour visiter correctement le musée, admirer à loisir le paysage environnant et accueillir le message de paix, de silence et de recueillement que transmettent
ces lieux, demeurés tels qu'ils étaient lorsque les moines y vivaient.
Le terme de Correrie désigne depuis le XVe siècle un groupe de bâtiments monastiques qualifiés de "maison basse", destinés à l'habitat et aux ateliers des frères convers.retour au circuit
9 •
Au printemps de 1084 Maître Bruno, guidé par l'évêque de Grenoble arrive
dans ce lieu qui s'appellera "le désert de chartreuse" en raison de son isolement.

Le monastère naissait, détruit et reconstruit à de nombreuses reprises.
Le 1er emplacement choisi a été abandonné après sa destruction par une avalanche en 1132.
Il a été reconstruit en 1678. Les Chartreux, qui en avaient été expulsés en 1790,
lors de la suppression des ordres religieux, y sont rentrés en 1816, et ils l'occupent encore.
Les bâtiments actuels datent du XVIIe siècle et sont classés monument historique depuis 1920.
La Chapelle St Bruno est le site originel, sur le lieu de l'ermitage du fondateur de l'ordre;
la Chapelle Notre Dame de Casalibus dont le nom rappelle les premières cabanes en bois
(du latin Casalia : cabane en bois) et une croix en fer indiquent le lieu du premier cimetière.
Cet ordre est un des plus austères : les religieux observent une clôture perpétuelle,
un silence presque absolu, de fréquents jeûnes et l'abstinence entière de viande;
ils portent une robe de drap blanc, une ceinture de cuir, et un capuce du même drap.
Ils sont toujours couverts du cilice; une corde appelée lombar entoure leurs reins.
Ils se consacrent à la vie contemplative et se livrent en outre à des travaux manuels.retour au circuit
10 • le martinet du Pont est l’un des plus anciens sites métallurgiques de Chartreuse
utilisant la force hydraulique. Il apparaît dans les textes dès le 14ème s.
Un haut fourneau équipait le site en 1660 mais ne fonctionnera que jusqu’en 1669,
Colbert souhaitant réserver les bois de la forêt à la construction navale.
11 •
St Pierre de Chartreuse, station village de moyenne montagne authentique.
Station climatique propice au ressourceme
nt, l'empreinte des pères Chartreux est omniprésente.
Une panoplie d'activités de pleine nature en fonction des saisons : piscine, tennis, mini-golf, terrain multisports, parc aventure, pêche, vol libre, escalade, randonnées accompagnées ou libres. Ski, surf, luge, raquettes et toutes les activités de détente et de plaisir liées à la neige.
Plus de 1.000 km de sentiers balisés, de nombreuses balades ou randonnées.
12 • Au coeur du petit village tranquille de Saint Hugues de Chartreuse, une petite église édifiée par les Chartreux, toute simple et caractéristique des constructions du 19ème siècle.
La surprise vient en passant le seuil... un lieu international ou se bousculent autant de croyants, d'amateurs de beauté que de théologie
Entièrement décorée et peinte, entre 1952 et 1986, par le peintre Arcabas,

elle est un exemple unique et certainement le plus abouti, de l'art sacré contemporain.
Fresques, vitraux, mobilier, gravures dans le sol... pas un centimètre carré qui ne soit intégré dans cette oeuvre monumentale dont la remarquable unité dans les dominantes or et rouge
invite au recueillement et à la méditation... 
13 • le mot Cucheron signifie butte, colline, sommet de forme arrondie. C'est le cas du Col
du Cucheron au sommet d'une butte avec une vue imprenable sur la Chartreuse et le Granier.
Le paysage, très contrasté, présente de grands secteurs de forêts qui côtoient
des secteurs de prairies et d’alpages.
14 • St Pierre d'Entremont, ancienne frontière qui séparait, France et Savoie.
Aujourd’hui, plusieurs bornes frontière sont conservées.
La rivière facilement franchissable laisse imaginer l’importance économique de la contrebande.
Le château du Gouvernement, n'est que ruines, la balade offre une belle vue sur le site.

15 • le Cirque de St-Même est un écrin de verdure d'une grande beauté.
Une impressionnante enceinte de hautes falaises d'où s'élancent de magnifiques cascades.
Une grande clairière verdoyante, clairsemée de sapins ou court le Guiers Vif.

Revers de la médaille, un lieu mythique tellement bondé en période touristique
qu'il y a un péage à l'entrée pour réguler le flux de voitures dans le parking !!
Un épisode important et méconnu de la commune et du cirque concerne
la résistance organisée lors de la Seconde Guerre mondiale.
Les groupes des Forces Françaises de l’Intérieur, des Francs-Tireurs et de l’Armée-sans-Uniforme s’installent à Saint-Même, qui est bombardé en août 1944 par les Allemands,
une armurerie et le siège de l’Etat-Major étant installé dans le chalet du Touring-Club.
Du chalet d'accueil d'aujourd'hui, restauration et souvenirs, partent des sentiers bien signalés,
qui permettent une découverte des cascades selon le... niveau de facilité de chacun.
16 • le Guiers vif né au cirque de St Même, dévale les gorges en torrent tumultueux.
Ces magnifiques gorges s'étirent sur six kilomètr
es, où apparaissent de nombreuses sources.
Le Pas du Frou domine le torrent du haut de ses 150m en encorbellement.
"Frou" signifie affreux en pato
is. La route vertigineuse est d’une beauté impressionnante.
Elle est l'illustration
de la motivation paysagère exceptionnelle des constructeurs de routes.
17 • Ancienne paroisse unique Saint Christophe est devenu Saint Christophe sur Guiers
pour sa partie dauphinoise et Saint Christophe La Grotte pour sa partie savoyarde.

La voie Sarde, voie naturelle entre les montagnes a été creusée par les eaux des torrents
des périodes glaciaires. Sa situation géographique a incité les hommes à l’aménager
en voie de passage pendant de nombreux siècles.
Ancienne voie romaine, elle reliait Chambéry à Lyon.
Il y avait à St Christophe-la-Grotte, un passage accidenté et particulier.
A la fin du défilé se trouvait un système de grands escaliers et d'échelles,
permettant l'acheminement des gens et des marchandises, d'où le nom des Échelles.
Le roi Charles-Emmanuel, en 1667, relève le défi et fait construire en pierre de taille
une rampe monumentale de 400 mètres de long, qui remplace le passage rocheux.
Des voyageurs illustres ont emprunté la Voie Sarde : J.J Rousseau, le Pape Pie VII
se rendant en France en 1804 pour couronner Napoléon Ier empereur.
Le Monument Charles-Emmanuel II est classé monument historique.
Napoléon 1er, jugea la voie Sarde trop difficile, et ordonna le percement d'un tunnel.
Tout près dans le défilé, les grottes des Échelles auraient servies de cachette à Mandrin
contrebandier, justicier, gentilhomme, grand stratège, héros qui souleva une armée de fourches et de bâtons. Mandrin premier révolutionnaire en haillons, échappa ici aux soldats du roi.
Au pied de la rampe de la Voie Sarde, suspendu au dessus du Guiers Vif, le "pont romain"
permettait le passage d’une rive à l’autre, entre le Duché de Savoie et la France.
La guérite du préposé au péage, veille encore !

18 • Voiron est intimement liée à la Chartreuse. Unique lieu de production du célèbre élixir
des Pères Chartreux, Voiron accueille depuis 1935, Caves et distillerie de la Chartreuse.
Les 130 plantes nécessaires à l’élaboration de la liqueur de Chartreuse sont préparées
par les Chartreux dans la salle des plantes du monastère avant d’être livrées à Voiron.
Les anciens alambics en cuivre centenaires côtoient des alambics ultra-modernes
permettant aux Chartreux de contrôler les étapes de la distillation depuis leur monastère.
Les liqueurs fabriquées par les Pères Chartreux ne contiennent aucun additif chimique.
Leurs couleurs mêmes proviennent des plantes qui les composent. Mises d'abord à macérer dans un alcool sélectionné, les 130 plantes énumérées dans la recette sont ensuite distillées. Les alcoolats sont additionnés de miel distillé et sirop de sucre pour obtenir les liqueurs Verte
ou Jaune qui doivent longuement vieillir en foudres de chêne avant d'être commercialisées.
L'église Saint-Bruno
, surnommée « cathédrale », fut construite au XIXe siècle.
Les chartreux apportèrent une importante contribution financière à la construction, et c'est donc
en remerciement à l'ordre des chartreux que l'église prit le nom du fondateur Saint-Bruno.
 

avant de démarrer voyez
diapoRando   le Musée  
une richesse naturelle, humaine et patrimoniale unique. la Chartreuse c'est la nature restée intacte à deux pas du gîte.    
en 1 clic le gîte et les activités
le gîte en 1 clic ! activités, visiter, voir, faire... autour du gîte.
signalez les ajustements à apporter à cette fiche contact rand'auto
dites nous ce que cette fiche vous a fait découvrir ! j'ai découvert  
en savoir plus
balisage des sentiers   charte du randonneur    conseils randonnée

tragédie du 5-7 http://rhone-alpes-auvergne.france3.fr/dossiers/48686712-fr.php
tourbière Herretang  http://www.saint-joseph-de-riviere.fr/page/commune.htm
la métallurgie à Fourvoirie 
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rga_0035-1121_1958_num_46_1_1816
Musée La Correrie  http://www.musee-grande-chartreuse.fr/

histoire des Chartreux http://www.chartreux.org/
Les Oeuvriers de Fourvoirie http://www.fourvoirie.org
patrimoine de St Pierre de Chartreuse http://www.parc-chartreuse.net/culture/pdf/chartreuse_guiers/saint_pierre_de_chartreuse.pdf
St Pierre de Chartreuse http://www.st-pierre-chartreuse.com/
Musée d'art sacré http://www.saint-hugues-arcabas.fr/indexPreHome.php
site Arcabas http://www.arcabas.com/accueil/index.php
patrimoine de St Pierre d'Entremont http://www.parc-chartreuse.net/culture/pdf/Entremonts/StPierreEntr73.pdf
la Voie Sarde http://www.animgrotte.com/
les Caves de La Chartreuse http://www.chartreuse.fr/pa_histoire_fr.htm

retour liste rand'auto



fermez !
2010sept