.secrets de Chartreuse, Grande Chartreuse, ordre cartusien, monastère, Fourvoirie, liqueur, caves, Voiron
  France, Rhône Alpes, Isère, Pays Voironnais, Chartreuse, Vercors, Voiron, Grenoble, Charavines, Paladru,  Virieu, St jean de Moirans
FR > DE-P-GB-ES-NL-GR-IT >

retour à l'accueil sommaire gîte   jardin région, balades, découvertes... réservation   partenaires    galeries  contact  plan du site  

          tourisme en Pays Voironnais


 

  la région - accès infos - l'essentiel - incontournables - à voir - activités printemps été -  activités automne hiver
agenda jardins, fêtes - manifestations annuelles - temps forts - parcs et jardins découvertes - pressbook
foires et marchés - marché aux fleurs - temps des cerises jardins en Isère - jardins voisins
la noix de Grenoble > Grand Séchoir > nos séchoirs > fête de la noix à Vinay > la mondée
Pays Voironnais
Pays Voironnais - Voiron - Moirans - Voreppe - Tullins - Paladru - les communes St Jean -
château de Virieu - château de Longpra - autour du Lac Bleu - Sylve Bénite - moulin de Michel - foire St Martin -
vert bleu pierre -
la Vouise - la Tençon Chalais Monastère -Tour Barral - Girouette - route du Bret
secrets de Chartreuse
la liqueur verte renommée   Aiguenoire
autour...
coeur de Chartreuse - cœur de Vercors - château de Pupetières - St Antoine l'Abbaye - Bonal - Royans Vercors -
gorges en Vercors - fontaines pétrifiantes - Beauvoir en Royans  - Aiguebelette - Clairette de Die - Vizille
Gianadda - Monastère de Brou -
Chemin des santons - foire aux chèvres - tour de Francechemin des santons
balades randos
introduction - Pays Voironnais - Chartreuse  - Vercors  -   toutes liste accès rapide
rand'auto
introduction - choix la route du Bret -  le tour du lac bleu - grand tour du lac  -  cœur de Chartreuse - cœur de Vercors
fêtes
marchés aux fleurs - la Beaucroissant - fête de la noix - la Mondée - la St Martin - foire aux chèvres - la St Jean -
Hannibal -
Festival Cirque

découvertes
Chartreuse nature - Chartreuse patrimoine  - Pays Voironnais - PV. gourmand  - Grenoble

activités visiter, voir,  faire... nature, bords d'eau   balades, randos, circuits
   

         les pages

  Secrets de Chartreuse  secret liqueur verte  renommée Aiguenoire
    Secrets de Chartreuse...
le secret de la liqueur verte.
le secret de la liqueur verte
    Secrets de Chartreuse, de St Bruno à la liqueur verte. voir le diaporama 3mn15
Secrets de Chartreuse. De St Bruno à la liqueur verte.
L'histoire sans cesse reconstruite
du Monastère de la Grande Chartreuse.
De l'élixir de longue vie à la liqueur aux 130 plantes,
qui muri à Voiron dans les plus grandes caves à liqueur
du monde.
     






cliquer pour agrandir en nouvelle fenêtre

zoom

 


album visite
visite à l'exposition


site de l'exposition  visite en ligne !

  le secret de la liqueur verte.
La solitude ne permet pas aux Chartreux l'exploitation agricole, comme leurs cousins cisterciens.
Les revenus économiques des Chartreux ont varié en fonction des circonstances socioéconomiques et du contexte propre de chaque maison.
Ils ont d'abord été éleveurs de moutons et de vaches, puis se sont essayés à l'agriculture
mais à 1000m d'altitude le climat est rude, l'agriculture a vite été un échec.

La Chartreuse possédant dans son sous-sol du minerai de fer

ils  deviennent maîtres de forge et exploitent les mines de fer environnantes.

Dès le 13ème siècle, l'existence d'un "four" est signalée au lieu-dit  "Fourvoirie",
quelques kilomètres en aval du monastère, au bord du torrent le Guiers.
Les arbres transformés en charbon de bois, la force motrice du torrent,
la puissance des chutes d'eau, leur procurent l'énergie nécessaire
pour traiter le minerai de fer et en tirer la fonte.
Grande Chartreuse. Chute de Fourvoirie
Au 18ème siècle, afin de protéger les forêts de son royaume,
le roi Louis XV impose de sévères restrictions à l'utilisation du charbon de bois.
Peu à peu, les fours des chartreux s'éteignent faute de combustible; et les nombreux martinets, qui permettent de transformer le fer en "gueuses" de métal, s'arrêtent l'un après l'autre.
Grande Chartreuse.  Fourvoirie

Ils sont aussi herboristes, herboristes de montagne.
L'herboristerie est un volet d'un savoir précieux, en partie occulte,
qui à chaque plante associe une ou plusieurs vertus mais aussi une symbolique.
Au moyen âge seuls les moines et les apothicaires possèdent
les connaissances nécessaires au travail des plantes.
Grande Chartreuse. Herboristerie.

Ils acquièrent une grande maîtrise pour se soigner eux-mêmes, et soigner la population locale.

En 1605, le maréchal d'Estrées remet aux moines de la Chartreuse de Vauvert, à Paris,
un manuscrit révélant la formule d'un "élixir", contenant la quasi-totalité des plantes médicinales
de l'époque, et dont personne ne sait l'origine.
Ainsi nait ce mystère qui recoupe autant les origines et la nature du manuscrit
que les caractéristiques de la recette et les ingrédients qui la compose.
En 1737, le Monastère de la Grande-Chartreuse décide d'en faire une étude exhaustive.
L'apothicaire de la Grande-Chartreuse, Frère Jérôme Maubec, est chargé de cette tâche.
Il parvient à fixer la formule de ce qui devient l'Elixir Végétal de la Grande-Chartreuse.
le maréchal d'Estrées remet le manuscrit.
La commercialisation de l'Elixir commence : c'est Frère Charles qui, à dos de mulet,
va vendre sur les marchés de Voiron, Grenoble et Chambéry cet "Elixir de longue vie", 69°.

vendre l'élixir de Chartreuse !
Et la formule ? Mystère, mystère !
La première page du manuscrit, la seule qui fut dévoilée, stipule le début des espèces
et quantités de plantes rentrant dans sa composition: mélisse, armoise, bétoine, matricaire, chardon bénit, petite centaurée, lavande, sauge, cassis, marjolaine, hysope, mélilot, thym...
Ce sont là les plantes des jardins médiévaux, les variétés connues à l’époque.
Très certainement des plantes aromatiques alpines, petits œillets rouges ,
absinthe, bourgeons de sapin, gentiane...
C’est cette diversité et cette richesse qui constitue un des éléments caractéristiques
de la Chartreuse par rapport aux autres boissons à base de plantes.
l'Elixir de longue vie !

En 1764 la chartreuse verte, élaborée à partir de la recette originale,
est
commercialisée sous le nom de liqueur de santé.

La chartreuse jaune, développée comme une version plus douce de la liqueur,
est commercialisée en 1838, rapidement surnommée "la Reine des Liqueurs".

Cent trente plantes entrent dans la confection de cette liqueur légendaire,
dont la recette et les secrets sont bien gardés par seulement deux moines distillateurs.
Elixir de longue vie. Les herbes !
On sait que les plantes et herbes sont mises à macérer dans un alcool de raisin,
qui est ensuite distillé dans des alambics anciens en cuivre ou ultra-modernes.
laboratoire de la liqueur.
Après un ajout de miel et sirop de sucre, on fait vieillir la liqueur dans des foudres de chêne.
100% naturelle, la couleur émeraude de la Chartreuse Verte, et dorée de la Jaune,
est octroyée par les plantes, respectivement la chlorophylle et le safran.
Fabriquer !
La pharmacie monastère devenant trop petite, en 1860, une distillerie est bâtie à Fourvoirie,
sur la commune de Saint-Laurent-du-Pont, afin de produire les chartreuses verte et jaune.
En 1894, une ligne de chemin de fer, le VSB Voiron-Saint Béron est construite.
Elle permet de transporter les fûts et bouteilles à Voiron, lieu d’entrepôt et d’expédition.

En 1903, les Chartreux sont expulsés de France. Ils emportent leur secret et implantent
une distillerie à Tarragone en Espagne pour la fabrication de la liqueur "Tarragone".
Liqueur qu’ils fabriqueront également à Marseille dès 1921 et jusqu’en 1929.

En 1929 les moines retrouvent l’appellation Chartreuse et reprennent la distillation
en France, dans leur ancienne distillerie de Fourvoirie.

En novembre 1935 un glissement de terrain détruit la distillerie..
un glissement de terrain détruit la distillerie
La fabrication est alors transférée à Voiron, où elle est toujours réalisée.
Au bord de la route du désert les ruines dantesques de la distillerie
rêvent d'un grand projet de sortie de l'oubli.
les ruines dantesques de la distillerie de Fourvoirie
L
’association "
Les œuvriers de Fourvoirie" remonte les manches pour sauver Fourvoirie,
protéger les ruines de la destruction certaine par le temps, ennemi numéro un.
les ruines dantesques de la distillerie de Fourvoirie
L'ère Voironnaise.
1935 Voiron accueille les Chartreux qui y possèdent depuis 1860 une cave et des entrepôts.

La distillerie s'y installe et commence une nouvelle ère de la liqueur verte.
Unique lieu de production de la Chartreuse, la distillerie et les caves de Voiron
deviennent une grande vitrine qui accueille chaque année plus de 150.000 visiteurs.

Distillerie et caves Grande Chartreuse à Voiron
Suivez le guide !

Distillerie et caves Grande Chartreuse à Voiron

Le processus de fabrication est immuable depuis des siècles.
Le travail de sélection des plantes effectué à l’intérieur même du Monastère.
Distillerie et caves Grande Chartreuse à Voiron
La fabrication est en partie confiée à des laïcs, mais la recette reste l'apanage des moines,
qui la conservent précieusement dans un grimoire aux origines obscures.
Seuls deux d'entre eux maîtrisent le processus de fabrication de la liqueur aux 130 plantes.
Un moine pilote la fabrication par ordinateur depuis le silence et la solitude du monastère.
Chaque semaine il quitte sa vie contemplative et descend dans la vallée
pour contrôler la qualité de la liqueur verte
.  
La distillation est conduite dans des alambics inox ultramodernes...
les traditionnels en cuivre résistent pour le coup d'œil, et pour certaine liqueurs.
Distillerie et caves Grande Chartreuse à Voiron

Mises à macérer dans un alcool sélectionné, les 130 plantes de la recette sont distillées.
Les alcoolats produits sont additionnés de miel et de sirop de sucre pour obtenir
les liqueurs Verte ou Jaune qui vieilliront en foudres de chêne.
Etape stockage,
Distillerie et caves Grande Chartreuse à Voiron

avant mise en cuves de vieillissement.

Distillerie et caves Grande Chartreuse à Voiron
les caves de Voiron sont les plus grandes caves à liqueur du monde.

Au fil du temps la liqueur travaille et gagne en finesse, le brûlant de l'alcool s'estompe
tandis que ressortent davantage des arômes secondaires plus subtils.
Si l'on prolonge ce vieillissement, la Chartreuse acquiert une qualité particulièrement remarquée.
Distillerie et caves Grande Chartreuse à Voiron
A Voiron les Caves de la Chartreuse protègent jalousement
le secret d'alchimie des 130 plantes qui donnent naissance
aux Chartreuses verte ou jaune, l'élixir de longue vie de jadis.


   

Revue de famille!
         
La Chartreuse est avant tout une liqueur digestive.
Un repas trop chargé, trop riche, après un bon café,
un petit verre de Chartreuse Verte ou jaune, stimule la digestion
et ravi le palais par ses multiples saveurs mélangées.
La Chartreuse Verte et la Chartreuse Jaune sont les chefs de famille.
La verte, plus forte et au gout d'herbes plus prononcé, titre à 55°
La jaune titre à 40°, "reine des liqueurs" du XIXème siècle est plus suave.
Elles se consomment très fraiches, avec ou sans glace,
et entre dans la composition de nombreux cocktails.
La liqueur du 9ème centenaire est un intermédiaire entre les liqueurs jaunes et vertes.
La
Chartreuse 1605 Verte commémore les 400 ans de la remise du manuscrit
de la mystérieuse recette de l'Elixir de longue vie aux Chartreux par le maréchal d'Estrée.
L'élixir végétal dans son flacon protégé de la lumière par un étui en bois,
titre
à 69° et se consomme au compte-gouttes, sur un sucre ou pur.

La famille s'enrichi de recettes dédiées à des événements
et autres produits des plantes de montagnes.
Etape boutique!
La boutique nous conte en bouteilles l'histoire de la liqueur et ses multiples contrefaçons.

Sa dégustation ... gratuite conclue dans le silence le miracle monacal !
Distillerie et caves Grande Chartreuse à Voiron

    Avez vous commencé la visite par le diaporama Secrets de Chartreuse, de St Bruno à la liqueur verte.  3mn15

suite renommée planétaire !  renommée planétaire
      une nouvelle distillerie...
    La cinquième distillerie des pères chartreux sera installée à Aiguenoire, Entre-deux-Guiers.
Un retour aux sources pour la société, puisque les moines ont commencé à exploiter ce site
dès 1590 pour des activités agricoles et piscicoles.
Aiguenoire & Voiron Grand Avenir !
      vidéo
    les secrets de la Chartreuse.
A l'occasion de la diffusion d'un documentaire
sur les secrets de la chartreuse, dans "Enquêtes de Régions", des Pères liquoristes ont accepté de parler
de l'histoire de l'élixir, donnant au passage
quelques indices sur la recette.
secrets de la Chartreuse 3mn
    d'autres vidéos
      consulter
Meilleure liqueur du monde. A consommer avec modération !   sites de références, vidéos, poésie, album photos......
en savoir plus !
      imprimer 
    version PDF Secrets de Chartreuse
      partager, signaler...
    sur vos sites et blogs, copier coller le lien.
  lien vers cette page : Secrets de Chartreuse, de St Bruno à la liqueur verte.
lien vers le diaporama : Secrets de Chartreuse
recommander à vos amis Secrets de Chartreuse, une page à voir!
    dites nous...
les ajustements à apporter à cette page contact  
ce que cette fiche vous a fait découvrir ! j'ai découvert  
      vous aimez, dites le sur !
   

j'aime ce site >

j'aime cette page >
partagez sur votre page > partager
retrouvez nous sur notre page >
     
    en 1 clic le gîte et les activités autour de Voiron

est à 4km ~ 8mn
de
s caves
 
le gîte en 1 clic !  activités, visiter, voir, faire... autour du gîte. pour réserver

 

  contact   livre d'or  nous   sondage  recommander le site    inscrire lettre info  désinscrire

 

  plan du site  mentions légales

http://www.milonic.com/dm.php

retour à l'accueil sommaire haut de page

2014 fevr