Brou. Monastère Royal. Monument préféré des Français.
  France, Rhône Alpes, Isère, Pays Voironnais, Chartreuse, Vercors, Voiron, Grenoble, Charavines, Paladru, Virieu, St jean de Moirans
FR > DE-P-GB-ES-NL-GR-IT >

retour à l'accueil sommaire gîte   jardin région, balades, découvertes... réservation   partenaires    galeries  contact  plan du site  

          tourisme en Pays Voironnais

 

 
la région - accès infos - l'essentiel - incontournables - à voir - activités printemps été -  activités automne hiver
agenda jardins, fêtes - manifestations annuelles - temps forts - parcs et jardins découvertes - pressbook
foires et marchés - marché aux fleurs - temps des cerises jardins en Isère - jardins voisins
la noix de Grenoble > Grand Séchoir > nos séchoirs > fête de la noix à Vinay > la mondée
Pays Voironnais
Pays Voironnais - Voiron - Moirans - Voreppe - Tullins - Paladru - les communes St Jean -
château Virieu - château Longpra - autour du Lac Bleu - Sylve Bénite - moulin de Michel - foire St Martin -
vert bleu pierre -
la Vouise - la Tençon Chalais Monastère -Tour Barral - Girouette
secrets de Chartreuse > la liqueur verte > renommée planétaire - Aiguenoire
autour...
coeur de Chartreuse - cœur de Vercors - château de Pupetières - St Antoine l'Abbaye - Bonal - Royans Vercors
gorges en Vercors - fontaines pétrifiantes - Beauvoir en Royans  - Aiguebelette - Clairette de Die - Vizille
Gianadda -
Monastère de Brou -
Chemin des santons - foire aux chèvres
balades randos
introduction - Pays Voironnais - Chartreuse  - Vercors  -   toutes liste accès rapide
rand'auto
introduction - choix route du Bret -  tour du lac bleu - grand tour du lac  - cœur de Chartreuse - cœur de Vercors
fêtes
marchés aux fleurs - la Beaucroissant - fête de la noix - la Mondée - la St Martin - foire aux chèvres - la St Jean
Hannibal -
Festival Cirque

découvertes
Chartreuse nature - Chartreuse patrimoine  - Pays Voironnais - PV. gourmand  - Grenoble

activités visiter, voir,  faire... nature, bords d'eau   balades, randos, circuits
     




230m -
Col du Banchet 560m

album des photos
sur






  Brou. Monastère Royal !
Brou. Monastère Royal !
haut de page
commencez la visite par le diaporama Brou. Monastère Royal 3mn35
A Brou, religion et romantisme font bon ménage !
L’architecture se confond avec son histoire, la raison amoureuse de son existence,
les mystérieuses légendes, les souffrances enfermées dans les tombeaux,
les folies des artistes.
On se laisse emporter par la merveilleuse histoire du monastère,
bâti dans la pierre et le marbre au début du XVIe, par Marguerite d'Autriche.
Preuve d'un amour qui se voulait éternel,
pour son époux décédé Philibert le Beau.
A Brou, religion et romantisme font bon ménage !
Brou de Bourg.
Nous sommes sur le plateau marécageux à l'ouest des premiers contreforts du Jura.
Bourg, dans la cuvette bocagère de la Bresse,
accueille depuis deux millénaires des tombes antiques, paléochrétiennes ou burgondes.
Brou, dans la cuvette bocagère de la Bresse
Brou maintenant quartier de la ville de Bourg en Bresse,
était autrefois une petite agglomération autour de son prieuré bénédictin.

Du prieuré au monastère.
Vers 927 St Gérard évêque de Mâcon y fonde un ermitage.
Ses disciples se groupent autour de lui, suivent ses traditions, sous la direction d'un prieur.
En 1319, il est remis au comte Amédée V de Savoie, à la condition d'entretenir un religieux.
Ainsi le prieuré traversa les siècles.
En 1504, Philibert II de Savoie meurt d'un refroidissement à l'âge de 24 ans.
Son épouse, Marguerite d'Autriche, Duchesse de Savoie, est inconsolable.
En mémoire de cet homme qu'elle a tant aimé et avec qui elle n'a été mariée que 3 ans,
elle achète le prieuré de Brou pour y bâtir un monument qui célèbrera leur amour.
Elle obtint du pape l'autorisation de fonder, sur son emplacement,
un monastère pour recevoir 12 religieux augustins.
et une église dédiée à Saint Nicolas de Tolentin .
Du prieuré au monastère Du prieuré au monastère Du prieuré au monastère
Édifié de 1506 à 1512, le monastère loge une vingtaine de moines augustins
chargés de prier pour les princes enterrés.

L'église est édifiée de 1513 à 1532,  joyau gothique flamboyant pour abriter
trois somptueux tombeaux : ceux de Philibert le Beau, de sa mère et celui de Marguerite.
De 1506 à 1532, elle suit ce grand chantier, mené en 25 ans.
Elle choisit, les meilleurs maîtres d'œuvre et artistes de France et de Flandres.


Le monastère aux trois cloîtres
Le monastère, confié aux augustins, possède trois cloîtres, dont la situation n'a pas évolué.
Chacun répondait à une fonction particulière :
Brou, monastère aux trois cloîtres Brou, monastère aux trois cloîtres
le premier était un lieu de transition entre le monde extérieur et les moines.
le second remplissait la fonction de lieu de médiation et de promenade
et le troisième répondait aux besoins pratiques de la vie monastique.
Brou, monastère aux trois cloîtres Brou, monastère aux trois cloîtres Brou, monastère aux trois cloîtres
De la règle de St Benoît aux préceptes de St Augustin,
les moines partagent leur temps entre la prière, le travail manuel et intellectuel.
À Brou, les bâtiments conventuels, dortoir, réfectoire, salle capitulaire...
témoignent de la vie quotidienne de la communauté qui y vécut jusqu’à la Révolution…

vie quotidienne de la communauté vie quotidienne de la communauté vie quotidienne de la communauté
Marguerite d'Autriche avait prévu d'y achever son veuvage,
mais elle meurt trop tôt en 1530.

un mausolée, hymne à l'amour
L’église surprend par les dentelles de pierre de sa merveilleuse façade.
Brou, mausolée, hymne à l'amour Brou, mausolée, hymne à l'amour
Elle est d’inspiration flamande. Marguerite d'Autriche fut, par ses mariages successifs,
dauphine de France, infante d’Espagne, duchesse de Savoie,
puis de 1507 à 1530 régente des Pays-Bas.
De la resplendissante toiture vernissée et au chœur somptueusement orné,
elle a été conçue comme un écrin funéraire pour les trois tombeaux princiers.
Brou, mausolée, hymne à l'amour Brou, mausolée, hymne à l'amour Brou, mausolée, hymne à l'amour
Extérieurement, elle présente un aspect trapu et une architecture flamboyante.
Les tuiles vernies du toit de l'église, sont un rappel aux origines bourguignonnes de Marguerite. La façade, est richement ornementée, dans un style Renaissance.
La façade de la nef est divisée en trois registres séparés par des balustrades.
Brou, architecture flamboyante Brou, architecture flamboyante Brou, architecture flamboyante
Chef-d’œuvre du gothique flamboyant du début du XVIe siècle en France,
elle devait aussi célébrer la gloire d’une régente des Pays-Bas,
magnifier les Maisons de Bourgogne, de Habsbourg et de Savoie.
Brou. Chef-d'oeuvre du gothiqueBrou. Chef-d’œuvre du gothiqueBrou. Chef-d’œuvre du gothique
A l’intérieur, on est frappé par la couleur claire de la pierre
et la lumière qui tombe des grandes fenêtres dépourvues de vitraux.
La nef, voûtée d'ogives et flanquée de bas-côtés et de chapelles,
est baignée d'une abondante lumière qui joue sur la pierre d'un blanc doré.
Avec ses murs nus, ses puissants piliers et ses verrières incolores,
elle est d'une sobriété voulue qui contraste avec le superbe jubé orné de dentelles de pierre.
Pas de banc, elle n'était pas une église paroissiale et seuls les antonins priaient.
Brou, une sobriété voulue Brou, le superbe jubé Brou, une sobriété voulue
Le jubé donne accès au chœur où trônent 74 stalles en chêne décorées avec maîtrise.
Les sculptures sont l'œuvre d'un atelier brabançon.
À droite elles sont consacrées à des scènes et des personnages de l'Ancien Testament,
à gauche à des scènes et des personnages du Nouveau testament.
Brou, 74 stalles Brou, 74 stalles Brou, 74 stalles
Les somptueux vitraux présentent un riche programme iconographique,
thèmes de la résurrection du Christ, de l’assomption de la Vierge,
de Marguerite et Philibert en prière, des verrières héraldiques.
Brou, somptueux vitraux Brou, somptueux vitraux Brou, somptueux vitraux
Brou, somptueux vitraux Brou, somptueux vitraux Brou, somptueux vitraux

Splendide écrin funéraire
L’église abrite pour l’éternité les tombes de Marguerite d'Autriche, de son époux
Philibert II et de la mère de celui-ci Marguerite de Bourbon.
Marguerite souhaitait que son tombeau ainsi que celui de Philibert fussent «modernes»,
contrairement au tombeau de Marguerite de Bourbon.
Brou, écrin funéraireBrou, écrin funéraireBrou, écrin funéraire

Le tombeau de Marguerite de Bourbon témoigne de l'exubérance du gothique tardif.
Il ne comporte qu'un seul gisant qui repose sur une dalle de marbre noir,
vêtu d'un manteau d'hermine les pieds appuyés sur une levrette, symbole de fidélité.
Brou, tombeau de Marguerite de Bourbon
Dans le style funéraire de l'époque, les tombeaux de Philibert et de son épouse
sont des baldaquins de pierre comportant, à leur partie supérieure,
un «gisant» qui représente le défunt de son vivant, en tenue d'apparat,
et au-dessous, un «transi» qui le représente dépouillé et dans la mort.
Le majestueux tombeau de Philibert le Beau occupe le milieu du chœur.
Brou, tombeau de Philibert le Beau
La partie supérieure, en marbre blanc de Carrare, représente le duc en costume d'apparat,
entouré d'anges de style italien, les «putti».
En dessous, dix petites statues féminines, les «Sibylles», laissent entrevoir le gisant.
Brou, tombeau de Philibert le Beau Brou, tombeau de Philibert le Beau Brou, tombeau de Philibert le Beau
Le tombeau de Marguerite d'Autriche sous un dais sculpté à l'image des lits de funérailles.
Sur le gisant supérieur en manteau d'apparat la tête est ceinte de la couronne ducale.
Ce gisant la représente à son âge réel au moment du décès, cinquante ans,
celui du dessous la montre sous un aspect idéal au moment de la Résurrection.
Brou, tombeau de Marguerite d'Autriche Brou, tombeau de Marguerite d'Autriche Brou, tombeau de Marguerite d'Autriche
L'autel de la chapelle de Marguerite d'Autriche, dédiée à la Vierge Marie,
est surmonté du monumental retable des Sept Joies de la Vierge.
Des épisodes heureux de la vie de la Vierge sont représentés dans des compartiments
traités comme des scènes de théâtre minutieusement détaillées.
Brou, monumental retable Brou, monumental retable

De l'église au jardin, une promenade florale !

Environnant les vastes bâtiments du monastère, les jardins sont très paisibles et magnifiques.
Brou, une promenade florale Brou, une promenade florale Brou, une promenade florale
Le jardin actuel succède au jardin potager, au verger et au jardin d'agrément
que les moines augustins avaient conçu dès le XVIe siècle.
Ils présentent un traitement classique à la française : ifs en topiaires, carrés de buis,
plantes tinctoriales, plantes aromatiques et de très modernes hôtels à insectes !
Brou, une promenade florale Brou, une promenade florale Brou, une promenade florale

Observer, sentir, toucher... tous les sens sont en éveil.

Monument préféré !
A l'occasion des Journées européennes du patrimoine, le joyau du gothique flamboyant
voulu par Marguerite d’Autriche, par amour pour Philibert le Beau,
son jeune époux disparu, a fait battre le cœur d’une majorité de Français.
Le monastère est désigné "monument préféré des Français" par l'émission de France 2.
Brou, monument préféré des Français Brou, monument préféré des Français
Cette présence médiatique assure une visibilité nationale exceptionnelle,
permettant de faire découvrir ce joyau au plus grand nombre.
    Brou site officiel
      diaporama, vidéos
   

Brou. religion et romantisme font bon ménage !
A Brou, religion et romantisme font bon ménage !
On se laisse emporter
par la merveilleuse histoire du monastère.
 
L’architecture se confond avec son histoire,
la raison amoureuse de son existence.
Le monument préféré des Français !

diapo'son
    Le Monastère Royal de Brou
Un chef d'oeuvre gothique
     album photos photos
    album des photos sur
      poésie
    Ah! que la vieille société se couche ici sans regret dans son tombeau !
Elle n'en trouvera point qui soit mieux ciselé et qui porte mieux son deuil.
C'est ici que s'enfouit sans retour le long rêve du Moyen-Age.
Qu'il s'endorme pour jamais sur ce dur oreiller de marbre,
et qu'il le creuse jour et nuit sous son poids.
Son lévrier fidèle à ses pieds ne se relèvera pas.
Son éperon de pierre ne pressera plus son cheval
dans la vallée de Roncevaux ni sur le chemin des croisades.
Son gantelet ne serrera plus l'épée de la féodalité.
Sa visière ne se lèvera plus sur le monde d'amour d'Arioste et de Pétrarque.
Sa main ne puisera plus dans son casque aux eaux fraîches de l'abîme.
C'en est fait, un monde est mort.
Edgar Quinet
      imprimer
    version simplifiée Brou
      pratique...
    y aller... carte  http://www.viamichelin.fr/web/Itineraires
direct > Voiron > Les Abrets > Morestel > Pont d'Ain > Bourg : 110km ~~ 2h15
autoroute > Voiron > A48 > A43 > A432 > Bourg Sud : 147km ~~ 1h40
      partager
    sur vos sites et blogs, copier coller le lien.
  lien vers cette page : http://www.gite-la-source.com/gite-activ-brou01.htm
lien vers le diaporama : http://www.gite-la-source.com/expo/brou01.htm
recommander à vos amis Brou. Monastère Royal.
      signaler...
    dites nous...
les ajustements à apporter à cette page contact  
ce que cette fiche vous a fait découvrir ! j'ai découvert  
      vous aimez, dites le sur !
   

j'aime ce site >

j'aime cette page >
partagez sur votre page > partager
retrouvez nous sur notre page >
      retroviseur
   
      consulter
    l'histoire du Monastère de Brou.
http://patrimoine-de-france.com/ain/bourg-en-bresse/ancienne-abbaye-de-brou-1.php
site officiel
http://brou.monuments-nationaux.fr/
page Facebook Officielle
https://www.facebook.com/MonastereRoyalDeBrou/timeline
site Bourg en Bresse
http://www.bourgenbresse.fr/
site de L'Office du Tourisme  Office Tourisme  http://www.bourgenbressetourisme.fr/
      vous allez aimer aussi...
   
la belle et tragique histoire de Pupetières. plongée dans l'esprit et le raffinement du XVIIIe Vizille berceau de la Révolution
berceau de l’histoire des Dauphins, au pied  du massif du Vercors. St Antoine, un village hors du temps. 1000 ans d'histoire en Dauphiné.
    en 1 clic le gîte et les activités

est à 110km ~~ 2h15
de Brou
  le gîte en 1 clic !  activités, visiter, voir, faire... autour du gîte. pour réserver

 

  contact   livre d'or  nous   sondage  recommander le site    inscrire lettre info  désinscrire

 

  plan du site  mentions légales

http://www.milonic.com/dm.php

retour à l'accueil sommaire haut de page

2014